QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Suède - depuis 2014 - longueur : ~3.975 m - ,

Audi S1 Quattro EKS RX

We love Quattro!

- post du 15 Nov 2016 -

Pas de devinette, aujourd’hui on parle de l’Audi S1 Quattro EKS RX, la petite bombe qui vient de permettre à Mattias Ekström de mettre fin à deux années de règne de Petter Solberg, et de devenir ainsi le deuxième champion WRX de l’histoire. J’avais envie d’en parler depuis un bon moment, quasiment depuis son arrivée sur les circuits en 2014, mais impossible d’avoir la longueur exacte… Avec le titre en poche, il fallait faire quelque-chose, j’ai donc directement demandé au team EKS sans grand espoir de réponse. Mais ils m’ont répondu ! Et bien qu’elle paraisse plus longue, ils m’ont affirmé que la taille était identique à la version de série : 3.975m, donc on va se fier à eux, et parler avec bonheur de ce monstre au cœur Allemand mais made in Sweden : l’Audi S1 Quattro EKS RX, championne du monde de Rallycross 2016 !

Pilote Audi depuis toujours, quand Mattias Ekström décide de monter un projet de Rallycross, il se tourne logiquement vers l’auto la plus compacte et à même de venir se mêler à la lutte des DS3, Fiesta et autres 208 : la petite A1. Et ça tombe bien car à Ingolstadt, on vient de la booster avec une survitaminée version S1 ! Le team EKS suit donc les règles de la FIA et garde la forme de la voiture de série, déjà bien agressive, mais bien entendu, il faut tout de même la transformer en racecar. Pour ceci, les Suédois lui greffent des ailes rubik’s cube extra-larges et les boucliers qui vont avec, percent des aérations derrière les portières, montent un énorme aileron Gillette double-lame et conservent le look de la maxi calandre et du diffuseur arrière. La plupart des éléments de carrosserie sont en matériau composite, à l’exception de la portière conducteur, et les phares sont peints en trompe-l’œil, comme en Nascar. Pour la peinture, depuis le début RedBull soutient l’équipe et la voiture arbore soit un taureau soit le nom de la marque, tout en gardant une dominante blanche qui lui permet de bien se distinguer dans le peloton. Bref, la S1 Quattro EKS RX est un monstre et tant mieux ! :)

Dans l’habitacle, une seule place donc un seul baquet, ce qui permet d’avoir des points d’ancrages supplémentaires pour l’arceau au centre de la « console ». Si la planche de bord doit garder la forme de la voiture de série, c’est bien la seule chose qui reste, la colonne de direction est avancée, le volant comporte des palettes et tombe juste sous les mains du pilote, et tout un tas de boutons et câblages entourent ce qui reste d’espace à bord. Bien entendu, exit toute l’insonorisation et tout ce qui ne sert pas à la course. Il faut bien l’avouer, c’est un peu le bazar là dedans ;)

Techniquement, si d’origine l’Audi S1 embarque un 2.0l TFSi de 231 ch, le 4 cylindres turbocompressé de la version Supercar annonce 600 ch, transmis aux 4 roues via une boite 6 séquentielle. Comme toutes les autos de Rallycross, la petite Audi est une championne des accélérations violentes avec le 0 à 100 en moins de 2″, de quoi faire sortir vos yeux de leurs orbites. Bien entendu, la structure de la S1 de série est renforcée et avec sa carrosserie allégée, le poids ne dépasse pas les 1300 kg réglementaires (pilote inclus). Les suspensions Ohlins se chargent d’assurer une motricité parfaite sur asphalte comme sur terre, tandis que les pneus uniques au championnat, fournis par Cooper Tyres et montés sur des jantes en 17″, encaissent sans broncher les importants changements d’allures et de revêtements.

Pour conclure, un mot sur le palmarès de cette auto. Pour sa première année, en 2014, dès sa troisième sortie Ekström lui offre sa première victoire en Suède justement. Il récidive l’année suivante, même course, même place ! Enfin 2016 est l’année de la consécration, Solberg est moins dominant avec des vainqueurs différents plus nombreux, la petite S1 compte 4 première place et la régularité de Mattias Ekström est récompensé lorsqu’en Lettonie, Petter Solberg récolte un drapeau noir et les 0 pts qui vont avec… Le championnat est joué, l’Audi Suédoise remporte le titre en Allemagne, à une course de la fin du championnat. Bravo !

Qui es-tu Mattias Ekström ?
Pour ceux qui ne le connaissent pas, Mattias est née en 1978 en Suède, et débute d’abord par différents championnats de voiture de tourisme locaux dès 1995 (Renault 5(!) puis Audi déjà). Il commence le DTM avec Audi en 2001 pour ne plus le lâcher :) A la clef : 2 titres en 2004 et 2007, mais également une victoire aux 24h du Nürburgring catégorie A5 sur une Mitsubishi et le général des 24h de Spa en 2011 sur une Audi R8 LMS. Et maintenant un titre de champion WRX 2016 avec l’Audi S1 Quattro EKS RX !

Crédit photos 1,4,5 et 8 © FIA – http://www.fiaworldrallycross.com/

Audi S1 Quattro EKS RX

L'Audi S1 EKS RX, pilotée brillamment par Mattias Ekstrom depuis 2014 et désormais championne du monde

Commentaires

De : s.c.a.b le 28 Nov 2016 à 14 h 03

Et voilà la saison vient de se terminer en Argentine sur la victoire d’une Focus RsRX, mais c’est EKS qui succède au team Hansen pour l’équipe championne, donc un succès total pour la petite Audi S1!

De : s.c.a.b le 20 Jan 2017 à 6 h 57

C’est officiel depuis quelques jours : le team EKS reçoit désormais le soutien intégral de Audi Sport, un véritable appui de la maison-mère Allemande.

Commenter ou répondre