QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Grande-Bretagne - 1958-1961 - longueur : 3.480 m - ,

Austin-Healey Sprite MkI

La princesse + la grenouille

- post du 13 Fév 2015 -

Austin-Healey est une marque lancée conjointement en 1952 par la BMC et Donald Healey, afin de concevoir des petits roadsters sportifs. Le succès est immédiat avec la 100, et il leur vient l’idée de créer une version petit budget de leur concept de base. Chez Healey on s’occupe du design, et on y dessine probablement l’une des voitures les plus mignonnes de tous les temps : la Sprite MkI « Frogeye ».

Et pourtant, toute cette « cuteness » (mignonnitude ??) ne tient pas à grand chose. Les lignes de la voiture sont toutes simples mais rondouillardes à l’avant et à l’arrière. D’ailleurs cet arrière est bien peu particulier, avec ses petits feux traditionnels, non vraiment rien de spécial. La Sprite devient mythique à l’avant, parce-que quelqu’un chez Healey avait décidé qu’elle aurait des optiques rondes, plaquées sur le capot (façon Porsche 928), qui se relèveraient à l’allumage des feux. Et quelqu’un chez BMC a dit non c’est trop cher ! donc on installe juste les phares dans deux creux sur le capot, et voilà, elle gagne sa tête de grenouille, et son surnom de Frogeye. En y ajoutant la calandre souriant, presque bêtement, constamment, on ne peut que nous aussi sourire devant ce « visage ».

Dans l’habitacle c’est le strict minimum, on est dans un petit roadster sportif pas cher, donc il n’y a rien d’autre que 2 sièges, un volant, quelques cadrans et un levier de vitesse. Il n’y a pas de poignées à l’extérieur, on ouvre sa porte en passant sa main dans la voiture :) Et il n’y a pas de coffre ouvrant, il faut passer vos quelques petits bagages, mous de préférences, par derrière les sièges, en forçant un peu.

Techniquement, la Sprite MkI innove en étant la première voiture sportive au monde à utiliser un châssis/coque, les panneaux de carrosserie arrière contribuant à supporter les déformations et rigidifier l’ensemble. Par contre ce n’est pas une vraie structure monocoque, avec un train avant séparé, et le bloc capot + ailes d’un seul tenant, ouvrant, mais lui aussi séparé du reste de la voiture. La mécanique est un melting-pot de tout ce qu’on trouve chez Austin ou Morris : moteur 950cc, boosté par des carburateurs SU pour atteindre 43 ch, boite 4 manuelle dirigée vers les seules roues arrières évidemment, suspensions avant d’Austin A35, et direction de Minor 1000. Bref de quoi s’amuser avec les 650 kg à vide de la petite grenouille.

Aujourd’hui, la Frogeye est un collector hyper recherché, simple, robuste, et irresistible, sa côte tourne autour de 20/25000€, mais il en reste encore pas mal, la production totale ayant atteint 49 000 exemplaires. En 1961, la MkII change tout, elle n’est pas dénuée de charme, mais sans les yeux, ce n’est pas la même chose…

Crédit photo :
La dernière image provient du site www.hemmings.com

Austin-Healey Sprite MkI

Austin-Healey Sprite MkI, simple et funky (Alliance Ethnik ©95...)

Commentaires

Commenter ou répondre