QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Etats-Unis - 2010 - longueur : 3.835 m - ,

Cadillac Urban Luxury Concept

Luxe, calme et volupté

- post du 3 Juin 2015 -

J’ai tout le temps des objectifs personnels « secrets », comme trouver une Small Car Ferrari (check!), ou Lamborghini (re-check!), ou encore une Small Muscle Car (re-re-check!). Un de ces challenges me trotte dans la tête depuis un moment et est particulièrement difficile à réaliser : parler d’une Cadillac dans le blog ! Heureusement (pour moi), il y a toujours les concepts-car qui nous donnent parfois des petits coups de pouce. En 2010, au Salon de Los Angeles, la marque Américaine d’énormes voitures de luxe présente une citadine hybride : la Cadillac Urban Luxury Concept (ULC).

Esthétiquement, l’ULC est un choc, une Cadillac de moins de 4 mètres avec autant d’allure, impossible, impensable, et pourtant ça fonctionne ! Pour s’intégrer à l’identité de la marque, le petit concept en reprend les codes stylistiques : les arêtes, les angles et les parties triangulaires. Latéralement; ramassée, compacte, presque sportive avec ses jantes de 19″ repoussées aux extrémités pour limiter les porte-à-faux, et ses vitres fines et effilées, l’Urban Luxury a tout bon. Pour ajouter un côté show, la voiture dispose d’une grande portière de chaque côté s’ouvrant en élytre (et en grand) en appuyant sur le bouton rond placé à l’endroit d’une custode traditionnelle, mais c’est aussi pratique par exemple sur un parking, à condition que le toit ne soit pas trop bas :D L’avant est la partie que j’aime le moins et pourtant, il n’y a pas grand chose à lui reprocher avec ses optiques verticales sur l’arête des ailes et sa grosse calandre typique. C’est ce qui me gêne, j’aurais aimé un peu moins de « Cadillac » et plus de légèreté, mais ça lui va tout de même bien. Le capot est dans l’alignement du grand pare-brise qui débouche lui sur un toit vitré coupé en 2 dans la longueur. L’arrière par-contre est lui superbe, la ligne creusant les flanc revient pour ajouter un décroché plein de style dans les long feux verticaux. Quant au bas de caisse noir latéral, il continue sur le bouclier arrière, créant un espèce de faux diffuseur, avec deux splendides échappements verticaux encadrant l’immatriculation, j’adore…

L’habitacle conçu pour 4 personnes profite de l’ouverture en élytre des portières pour faciliter l’accès à toutes les places du véhicule. Le pilote se trouve face à un volant magnifique et ultra-moderne, avec derrière lui un combiné digital dernier-cri, avec également l’affichage tête haute. Dans cet univers d’angles et d’arêtes, le système d’infotainment sors d’une fine fente devant le passager et on trouve à sa gauche un tiroir de rangement bien pensé. Le reste n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté… Euh enfin je veux dire que le siège passager, qui a une position tablette avec à son dos une fixation pour siège bébé spécifique, s’allonge également avec repose pieds pour se sentir en classe affaire tout en admirant le ciel par les 2 toits vitrés parallèles ;) Les matériaux utilisés sont très « Luxury », avec une sellerie cuir en gris et bleu, des finitions en aluminium brossé et carbone coloré, et j’en oublie… Bien entendu, tous les équipements imaginables sont là !

Pour motoriser cette petite Américaine, on trouve un groupe complètement impensable sur une Cad’ mais pourtant résolument dans l’air du temps : un petit 3 cylindres 1.0l turbocompressé, associé à un moteur électrique et un système hybride complet « traditionnel » avec récupération d’énergie au freinage et stop & start. Le tout est accouplé à une boite automatique à double embrayage, bref le top de ce qui se fait en 2010 et encore aujourd’hui. Côté consommation, on parle de 4,2l en ville et 3,6l sur route, pas mal pour une descendante de véritables dinosaures gasolinovores et voraces.

Ce Urban Luxury Concept a tout bon… pourtant, 5 ans après, pas de traces de véhicule plus ou moins tiré de ce prototype dans la gamme actuelle du constructeur… C’est dommage avec son look brillant et décalé, et son positionnement archi-premium, elle aurait une carte à jouer, au moins chez les écolo-bobos de L.A… En tout cas : Small Car + Cadillac = check ! ;)

Cadillac Urban Luxury Concept

L'ULC garde tous les codes actuels de Cadillac, donc elle est affutée comme une lame de rasoir

Commentaires

De : jenn le 4 Juin 2015 à 8 h 16

Bizarre que qu’un prototype aussi fini ne sorte pas.

De : s.c.a.b le 6 Juin 2015 à 23 h 32

Difficile de comprendre les stratégies de GM, ça change tout le temps…

Commenter ou répondre