QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Etats-Unis - 2010-2014 en Europe - longueur : ~3.660 m - ,

Chevrolet Spark

La dernière étincelle

- post du 9 Jan 2015 -

Pendant de nombreuses années, on a connu chez nous la petite Daewoo puis Chevrolet Matiz après le changement de marque de la gamme Coréenne, mais sur d’autres marchés, la citadine s’appelle Spark. En 2009, quand Chevrolet remplace la vieillissante mini puce, en plus de lui offrir un look bien plus avenant, GM décide de généraliser le nom Spark, qui symbolise la petite étincelle de Chevy en Europe notamment, même si on le sait aujourd’hui, la marque quitte notre continent à la fin des stocks 2015.

Si la Matiz ne pouvait compter que sur ses tarifs pour séduire, la Spark elle a toujours cet atout, mais elle a aussi été gâtée par la nature, alias son designer Taewan Kim. Avec un style hyper dynamique, inspiré du concept Beat de 2007, impossible de la confondre avec n’importe-quelle autre voiture de ce segment. De face, elle montre ses énormes yeux élancés, sa grosse calandre coupé par une bande de carrosserie accueillant le nœud papillon Chevrolet, et son bas de bouclier sympathique. Le côté n’est pas en reste avec une ceinture de caisse montante très haut vers l’arrière, au détriment de la surface vitrée. C’est une 5 portes, mais les poignées des portières supplémentaires sont cachées dans les montants de custodes comme souvent maintenant. Un étonnant creux triangulaire créant un véritable aspect presque sportif marque le flanc, vers le bas de caisse. Les versions supérieures sont équipées de barre de toit, comme la Panda. A l’arrière, l’aileron de hayon est obligatoire, tout comme les gros feux, hyper visibles. Certaines versions ont un diffuseur ton caisse avec échappement intégré, détail très sympathique. En 2013, la Spark subit un léger restylage, les phares changent un peu de forme, et les boucliers perdent un peu d’agressivité, dommage.

A l’intérieur, le style est original, avec notamment ce superbe combiné compteur/ordinateur, typé moto. Les sièges sont confortables, mais les plastiques sont plutôt cheaps et pas très bien ajustés. A l’arrière, on a de la place raisonnablement vu la taille de la voiture, mais peu de visibilité, contrairement au couple conducteur/passager avant, qui lui profite d’un pare-brise géant. L’équipement est minime en entrée de gamme, mais avec les tarifs réduits, le gros des ventes se fait sur des versions bien équipées. Point noir : le coffre, minuscule, surtout face à sa concurrente Italienne.

La Chevrolet profite d’un châssis sain et bien équilibré, elle est agile en ville et surprend par un bon amortissement, pas trop ferme. Chez nous, elle est équipée d’un 1.0l 16 soupapes de 68 ch ou d’un 1.2l 16 soupapes également, de 82 ch pour sa part, permettant en plus de s’échapper un peu de l’environnement urbain. Les deux sont vifs et pas trop gourmands. La version électrique EV devait arriver fin 2013, début 2014, mais avec la décision du groupe GM de retirer la marque au nœud pap’, elle ne sera jamais importée.

On arrive donc au gros regret de cette petite citadine, qui constitue l’essentiel des ventes Chevy chez nous : elle nous quitte à la fin des stocks en 2015 comme toute la marque sur le continent Européen, officiellement pour ne pas faire doublon avec Opel. Ne resteront que les Camaro, Corvette et Cadillac, mais là, on est plus dans le Small… Tu nous manqueras petite Spark, pensez à elle si vous cherchez une citadine efficace, pas chère, et avec du style !

Chevrolet Spark

La ligne est bien plus dynamique que la Matiz toute ronde

Commentaires

Commenter ou répondre