QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Etats-Unis - 2007 - longueur : ~3.480 m - ,

Chevrolet Trax Concept

A voté !

- post du 20 Oct 2016 -

Après la reprise et le renommage des autos Daewoo par Chevrolet, la marque au nœud pap’ se retrouve avec une micro-citadine sur les bras : la Matiz. Malgré quelques repoudrages, la voiture devient vite obsolète avec sa conception datant des années 90, il faut donc penser à sa succession, et c’est ce que fait le géant Américain en amenant au Salon de New York 2007 non pas un, mais 3 concepts pouvant aboutir à cette future petite voiture mondiale. Les 3 sœurs se nomment Beat, Groove et Trax, ont chacune leur style, et aujourd’hui nous allons nous arrêter sur la dernière du trio : la Chevrolet Trax Concept.

Petite anecdote pour commencer : les trois concepts sont dessinés au centre de Design GM South Korea, mais si la Beat est construite en Inde, les deux autres dont notre Trax sont fabriquées au GM Tech Center du Michigan. Les lignes de la petite Chevrolet sont nerveuses, toutes en arêtes, et la forme générale est plongeante vers l’avant, apportant une bonne touche de dynamisme. Le capot avant est court, ce qui offre de belles proportions à l’ensemble. La Trax reprend un élément de la première Ford Ka, en le poussant ici à l’extrême : les faces avant et arrière intègrent les ailes et les énormes passages de roue proéminents, le tout dans un coloris marron mat, contrastant avec le orange brillant du reste de la carrosserie. Pour créer un lien, le bas de caisse joignant l’avant à l’arrière est également peint de la première couleur citée. Les poignées de portes en alu sont simples et magnifiques, celles des passagers se terminant dans les feux, et les attaches du capot étant identiques. Les rétroviseurs sont des demi-cercles composés de petites led sur l’extérieur en guise de répétiteurs de clignotants. De face, le concept Trax a une incroyable personnalité, avec ses énormes phares ronds, remplis de leds bleues et surmontés de petits clignotants également dans le cerclage. La calandre Trapézoïdale est coupée en 2 dans le plus pur style Chevrolet, pour présenter le logo de la marque. Tandis qu’en partie basse, un protège carter termine cette partie imposante. Sur le toit, un roof-rack et une antenne en aileron de requin harmonisent le thème du mini SUV. Enfin à l’arrière, une mignonnette roue de secours centrale ne gênant pas trop la visibilité est sur le hayon, et les feux ronds répondent à l’avant. Là aussi, le bouclier est protégé, protection qui semble contenir en son centre un échappement rectangulaire vertical. La Trax est craquante de la tête aux roues, c’est le concept qui ose le plus des 3, et j’en suis fan !

Comment parler d’un habitacle que personne n’a vu… bonne question. Honnêtement, on ne vas s’attarder dessus, c’est une 5 portes, d’un gabarit de Fiat Panda. On sait juste que la banquette arrière est rabattable pour offrir un plancher plat, pour le reste elle doit en gros reprendre les caractéristiques et prestations de la Spark, la véritable remplaçante de la Matiz. Mais tout ceci n’est que suppositions !

Techniquement, là encore, peu d’infos officielles, mais je vais regrouper tout ce que j’ai trouvé ! Construite sur la plateforme Global-Mini de GM, la Trax est une petite traction avec un 1.0l 3 cylindres sous le capot avant, le tout avec un différentiel à glissement limité greffé à un pack de batteries et un moteur électrique pour les roues arrières. En fait, c’est un petit 4×4 quasiment hybride ! Pour la transmission, les différentes sources évoquent toutes une boite manuelle à 3 rapports. Pour la partie trains-roulants, des jantes 16″ et des pneus Kumho mixtes se chargent de la liaison au sol.

Alors, la petite Trax est en 2007 potentiellement la future Spark, mais comment Chevrolet se décide-t-il entre les 3 concepts ? Et bien de la manière la plus démocratique qui soit : les Américains laissent le public exprimer sa préférence sur un site temporaire vote4chevrolet.com, aujourd’hui disparu. Et les voix pour notre mini baroudeuse sont faibles, car si la Groove est quelque-temps restée dans le sillon de la Beat, c’est finalement cette dernière qui l’emporte avec quasiment 50% des voix, et c’est elle qui devient la nouvelle citadine Chevrolet en 2009, laissant notre Trax sur le bord de la route… Enfin pas tout à fait, puisqu’elle décroche ensuite un rôle au cinéma (voir encart) !

Robots in disguise
La General Motors fourni Michael Bay en véhicules pour les gentils Autobots des films Transformers. Ça tombe bien; notre Trax s’ennuie dans les garages de la marque, et lorsqu’en 2009 sort le deuxième volet de la saga, appelé… la Revanche (…), le petit concept s’offre un rôle secondaire en temps que Mudflap, frère jumeau de Skid, qui n’est autre que le concept Beat. Les personnages sont des caricatures insignifiantes, comme si on avait deux Michelangelo des Tortues Ninjas, mais ce n’est pas grave, ça fait plaisir de revoir notre petite puce. Pour son retour, elle a quitté sa roue de secours et ses barres de toit, a enfilé un petit spoiler arrière, et des petites jantes noires. Mudflap est également équipé de rétroviseurs conventionnels, et son coloris est désormais rouge pour la carrosserie, noir pour les «protections». Ah et j’oubliais; Mudflap vous donne rendez-vous sur Facebook en décembre ;)

Chevrolet Trax Concept

Voici la Chevrolet Trax, un des 3 concepts réalisés pour remplacer la Matiz et présentés à New York en 2007

Commentaires

Commenter ou répondre