QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Japon - 1964-1965 - longueur : ~2.550 m - ,

Datsun Baby

Le pouvoir aux enfants

- post du 27 Nov 2017 -

Aujourd’hui, voici un post un peu différent qui, par le biais d’une Small Car, pose un regard sur la culture Japonaise dans les années 60. Prêts à remonter dans le temps ?

On le sait tous, la Seconde Guerre Mondiale est considérablement destructrice pour le Japon et effacer ce traumatisme est un processus long et douloureux pour tout le pays. Après des années de travaux en tout genre, c’est l’ouverture du parc d’attraction Kodomo No Kuni (Le pays des enfants) qui marque la fin de la reconstruction en 1965. La date exacte n’est pas un hasard, il s’agit du 5 mai, soit Kodomo No Hi (le jour des enfants), férié au Japon. Même si le parc est érigé officiellement en l’honneur du mariage royal du Prince Akihito et de la Princesse Michiko en 1959, sa symbolique est surtout celle du renouveau de tout un peuple, via la mise en avant des plus jeunes, exempts des séquelles psychologiques de la guerre.

Kodomo No Kuni est implanté à Yokohama, tout comme le siège social de Nissan, qui s’implique beaucoup dans le projet et offre au parc 100 modèles d’un véhicule construit exclusivement pour l’occasion, et pour être « piloté » par des enfants qui peuvent alors être sensibilisés à la circulation automobile et piétonne. Cette voiture est une vraie voiture à essence (ou presque), correspondant aux règlements alors en vigueur et qui pourrait rouler sur route ouverte : il s’agit de la Datsun Baby.

Voilà pour l’histoire, maintenant détaillons la Small Car :) Donc oui, c’est bien une véritable auto, dont la base est le micro-utilitaire Cony Guppy, partenaire de Nissan/Datsun et parfait pour en faire une voiture à portée de mains et de pieds d’enfants. Mais si l’originale est angulaire et peu sexy, la Baby profite d’un design bien plus dans l’air du temps, dans le plus pur style des sportives à la mode, en version réduite. La carrosserie est fluide et arrondie, digne d’un petit coupé aérodynamique, et avec ses gros yeux sous verre, l’auto prend comme référence la Mazda R360 mais également les Italiennes de l’époque. Pour la protection, une large bande de caoutchouc court le long de la carrosserie, et un châssis métallique rectangulaire est installé tout en bas de la voiture, pour éviter les chocs, n’oublions pas que les conducteurs n’ont pas de permis ! Les Datsun sont toutes numérotées sur la plaque d’immatriculation de 1 à 100, et les couleurs varient, rouge, jaune, bleu, toutes étant ornées du logo de Kodomo No Kuni sur le capot.

Sous le capot, il n’y a rien ;) Le moteur étant placé en position basse derrière les sièges (moteur central arrière???!!!!!), d’où des aérations dans les flancs à cet endroit. Le petit moulin est identique à celui du Guppy, c’est donc un monocylindre 2 temps de 200cc fonctionnant au mélange essence/huile, comme la mob de Dédé, et envoyant une incroyable puissance de 11 ch aux roues arrières, via une boite auto à convertisseur de couple (presque une première au Japon). On n’est vraiment pas très loin des capacités d’une Kei-car 360cc de l’époque. Notons que la vitesse est automatiquement limitée à 30 km/h et pour que les bambins un peu trop enthousiastes restent collés à la route, la Baby est équipée de suspensions indépendantes aux 4 roues. Bref, de quoi bien s’amuser, même si le but reste avant tout pédagogique.

L’attraction est le rêve ultime de milliers de petits garçons et jusqu’à son arrêt en 1973, plus de 300 000 petits enfants-rois touchent, escaladent, conduisent et pilotent les petites Datsun, comme s’ils étaient les aigles de la route, dans ce royaume qui est le leur. Les Baby sont ensuite disséminées dans le parc, en guise de décoration et y pourrissent pendant des années. La numéro 100 est mise de côté, puis récupérée par un groupe de restaurateurs-volontaires de chez Nissan créé en 2006. Elle est présentée à nouveau en 2016, pour fêter les 50 ans du parc, toute belle dans sa robe rouge flambant-neuve et fait désormais partie du patrimoine Nissan à Yokohama.

La Datsun Baby reste un symbole, celui du Japon donnant les clefs de son avenir à sa jeune génération et en ces temps ou ce même pays fait justement face à un vieillissement sans précédent de sa population, il est bon de se rappeler que le pouvoir est entre les mains de leurs enfants, encore une fois. Merci Datsun Baby :)

Datsun Baby

La Datsun Baby, une véritable voiture, pour les enfants, protégée comme une auto-tamponneuse

Commentaires

Commenter ou répondre