QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Japon - 2015 - longueur : 3.022 m - ,

Honda Project 2&4

Le bébé d'une MotoGP et d'une Formule1

- post du 13 Sep 2015 -

Il y a encore quelques jours, je pensais que le prototype Fractal de Peugeot serait LA Small Car à suivre du Salon de Francfort 2015 qui ouvre ses portes ce jeudi, mais c’était avant que Honda ne me surprenne avec un concept inattendu. Croisement entre la moto et la voiture, conçu conjointement par les départements 2 et 4 roues du constructeur, cette petite sportive est potentiellement plus radicale que toutes les track-day cars actuelles, Atom et Mono en tête. On en saura encore plus dans quelques jours, mais je ne peux pas m’empêcher de vous présenter la(le?) Honda Project 2&4 au nom plus qu’évocateur.

Commençons par regarder le style. Wow… Les studios Moto et Auto ont bien fait leur job main dans la main et le résultat est détonant. Une petite monoplace où chaque roue est réellement l’extrémité même du véhicule, aux proportions exemplaires et où le pilote se retrouve, bien que décalé sur le côté gauche, « sur » la voiture comme le motard qui enfourche sa monture pour faire corps avec elle. Sur la 2&4, presque toute la technique est visible : suspensions, châssis, fond plat et quelques parties du moteur central. Le tout est protégé par une carrosserie en forme de vague remontant vers l’arrière du véhicule et dont l’arceau/aération incliné dans le sens inverse du profil vient marquer encore plus l’agressivité d’un design déjà très radical. L’avant et l’arrière sont tous deux flanqués d’un important logo H avec une mention spéciale pour la face arrière où ce dernier est (bien) entouré par les deux imposantes sorties d’échappement. Autres détails : les 4 petits gardes-boue noir protégeant la voiture et les grandes jantes dorées pour bien ressortir avec la couleur du concept. D’ailleurs la voiture arbore une teinte rappelant la F1 RA272 de 1965, avec un blanc immaculé traversé par une fine bande rouge aboutissant à un cercle de la même teinte, en quelque sorte le drapeaux Nippon. Et pour terminer le tout, à l’opposé du siège, la partie de carrosserie porte le lettrage HONDA. Du très beau travail.

C’est le moment de parler habitacle… Bon c’est simple il n’y en a pas ! Cette stricte monoplace suspend littéralement dans le vide le superbe baquet du pilote, en fibre carbone associé à une sellerie marron claire et un harnais Simpson 4 point, sur le côté gauche de l’auto, en laissant la route sous les jambes du téméraire lorsque ses pieds sont sur les pédales, très proches de la roue avant. Le volant est accroché à une structure tubulaire, avec derrière lui une instrumentation apparaissant sur une petite vitre transparente, ce qui permet d’avoir en même temps les infos nécessaires et la route dans son champs de vision. Les moins peureux oseront peut-être poser la main (gantée) sur le bitume dans les virage les plus extrêmes ;) On peut dire qu’Honda réussit ainsi son idée de reproduire les sensations d’un deux roues « dans » une voiture ;)

Techniquement, quand on sait que l’auto ne pèse que 405kg, on se dit qu’il en faut peu pour la transformer en bombe, sauf que chez Honda « peu », ce n’est pas le genre de la maison. Comme l’idée de base est le mélange auto/moto, on est allé chercher le V4 999cc de la RC213V de l’actuelle saison de MotoGP, et on l’a installé en position centrale arrière, le top pour une sportive. Les 215 ch du bloc arrivent aux roues arrière via une boite à double embrayage et six rapports à palettes au volant. Si aucuns chiffres ne sont diffusés à l’instant ou je tape ce post, on peut se douter que les accélérations sont redoutables et qu’il faut aller chercher bien haut dans les tours la pleine puissance du petit V4 (on parle de 13 000 tr/min!!!), comme on le ferait sur une moto, et connaissant le savoir-faire de la marque en terme de châssis, ce doit-être un réel plaisir de piloter cet engin. Pour le freinage, on peut noter sur les photos diffusées les très grands disques ventilés.

On en saura plus dans quelques jours, mais il est certains à 99,9% que le concept restera une (magnifique) démonstration des synergies qu’il est possible d’obtenir dans le groupe Honda, en associant les diverses entités dans un même projet. La petite 2&4 est pour moi la sportive de rêve, reprenant à son compte le Light is Right de Colin Chapman mais façon 21ème siècle. Bravo et merci Honda, c’est de cette façon qu’on peut rappeler à certains que l’automobile est passionnante. Et sinon, si il y a un bon de commande, je m’endette sur 20 ans mais je signe où?

Honda Project 2&4

Les proportions parfaites, moteurs central arrière, roues aux quatre coins et aucun porte-à-faux, tout ce que j'aime, bravo Honda

Commentaires

De : s.c.a.b le 18 Sep 2015 à 19 h 06

J’ai mis à jour le post avec une vidéo du WebMag Anglaise EVO, qui présente le concept et interview le Concept Designer au Salon de Frankfurt

Commenter ou répondre