QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Etats-Unis - 2005 - longueur : 3.856 m - ,

Jeep Hurricane

Faites demi-tour dès que possible

- post du 15 Fév 2015 -

Les Américains ne font que rarement les choses à moitié. Ainsi, pour épater la galerie avec un concept car au salon de Detroit 2005, Jeep n’hésite pas à mettre les pieds dans le plat. Un moteur ? ce n’est pas assez mettons-en deux, 2 roues directrices ? là aussi, pas suffisant, mettons-en 4 ! Avec tout ça, on obtient un hommage ultime à tout les rock-crawler sur base Jeep, un véhicule tout-terrain capable de passer partout ou presque : le concept Jeep Hurricane.

Le style extérieur est très clairement inspiré par les fabrication artisanale sur base Wrangler pour grimper partout, ce qu’on appelle des rock-crawler. Ici, point de portes, point de toit, il reste le minimum. Mais on reconnait le style Jeep, avec la calandre et les phares ronds à l’avant, le reste n’étant que protections. Les ailes sont largement échancrées pour permettre de passer là où les autres n’y songeraient même pas. Le pare-brise bas donne une impression racée supplémentaire. Tout comme l’arceau à l’arrière, dont la couleur gris alu contraste avec les panneaux de carrosserie en fibre de carbone noire. Le dos de la bête est du même acabit que l’avant avec le strict minimum mais tout de même un gros lettrage Jeep sur le panneau, et des petits feux en croix, comme sur le très récent Jeep Renegade. Malgré sa longueur de moins de 4 mètres, avec des astuces de design simples, l’Hurricane à l’air d’en mesurer le double !!! Et il y a un « détail » stylistique à ne pas oublier, les moteurs visibles par des panneaux transparents, idée reprise plus tard sur la Corvette ZR1 et d’autres.

A l’intérieur, les 2 occupants sont assis dans de gros sièges rouges, et sont protégés par un arceau transversal, un peu dans le genre d’un t-top ouvert. Le style est très sympa, mélangeant métaux divers pour un design presque art-déco, avec gros cadrans pour surveiller tous les systèmes complexes et des interrupteurs type aviation. Conduire ne doit pas être chose aisée, avec la boite de vitesse spécifique, 2 freins à mains semble-t-il, et surement tout un tas de programmes pour utiliser le ou les moteurs…

Car pour la mécanique, les ingénieurs Jeep vont très loin sur ce concept. Un V8 5.7l HEMI de 335ch pour les roues avant, et son frère jumeau pour les roues arrières, le tout laissant la possibilité au pilote de choisir le nombre de cylindres à utiliser : 4, 8, 12 ou 16 pour un total potentiel de 670ch! Toute cette puissance passe par une boite auto 5 rapports, pour aboutir à une boite de transfert « custom » multi-modes, dirigeant le couple nécessaire indépendamment à chaque roue. L’autre grosse innovation, ce sont les roues arrières directionnelles. Il est possible de les tourner dans le sens opposé à l’avant pour réduire le rayon de braquage, de mettre les 4 roues en cercle pour faire demi-tour sur place, de mettre les roues en crabe pour les escalades un peu difficiles, bref, tout et n’importe quoi, du jamais vu, surtout sur ces grosses roues en 305/70R20 !

Ce concept Hurricane n’a jamais connu d’aboutissement en série, mais il a été utile pour montrer le potentiel de la marque, et aider à développer les véhicules Jeep récents, toujours à la pointe en off-road, et puis il faut avouer qu’il en jette et qu’il est propulsé par deux moteurs HEMI, et ça c’est la classe !

Jeep Hurricane

Hurricane, une Jeep Wrangler boostée de partout

Commentaires

Commenter ou répondre