QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Italie - 2010 puis 2013 - longueur : ~4.095 m - ,

Lamborghini Sesto Elemento

One step closer to the edge

- post du 9 Sep 2015 -

Je commence par un point sensible, je ne connais pas la taille exacte de la voiture de ce post. Impossible de trouver l’info sur l’internet tout entier, j’ai donc fait des calculs depuis les données officielles de son empattement et l’extrapolation depuis les diamètres des jantes, avec les photos de profil, et j’en arrive à la conclusion qu’elle reste, normalement, tout juste sous les 4m10.

Cette voiture, c’est probablement la plus extrême de tout ce qu’il y a, et aura sur ce blog. Présentée sous forme de Concept-car à Paris en 2010, lancée en série limitée à 20 exemplaires 3 ans plus tard, le tout avec un tarif légèrement supérieur à 2 millions d’€ par bête, voici la monstrueuse Lamborghini Sesto Elemento, véritable missile sol/sol. Avec elle, Small Hypercars are Beautiful.

Déjà, Sesto Elemento signifie sixième élément, alias le carbone sur le tableau périodique, le nom n’est donc pas un hasard, la majorité de la voiture est en effet réalisé en fibre de carbone avec les procédés innovants du groupe VAG, utilisés surtout pour Audi et Lamborghini. Ensuite, c’est également la voiture la plus compacte créée par la marque. Même si elle utilise la base et l’empattement de 2.560m de la Gallardo, son design abrupt rogne sur les porte-à-faux, et la Sesto y gagne elle en agressivité avec un capot encore plus plongeant, et un arrière mélangeant mécanique et appuis aérodynamiques. Comme sa grande sœur Reventon, la petite Lambo semble inspirée des avions furtifs, avec des arêtes acérées, des panneaux triangulaires et une absence de peinture, laissant ressortir le côté mat et brut de la fibre de carbone. L’avant est finalement la partie presque sobre, avec de grandes surfaces et des optiques fines et réduites. L’arrière lui est monstrueux dans le bon sens du terme, avec le pont de transmission rouge visible au niveau des diffuseurs, les 10 aérations du capot moteur et les échappement sous l’aileron principal, et le lettrage Lamborghini qui ressort merveilleusement de l’aspect mécanique assumé.
On est d’accord, ce n’est ni la plus élégante, ni la plus belle des Lamborghini, mais impossible de ne pas être « stoppé » devant ses lignes, ce design 100% efficace impose le respect.

L’Habitacle est un cocon de carbone, stricte 2 places bien entendu, Lamborghini a directement moulé les sièges dans la structure, et seuls quelques petits panneaux de sellerie rouge viennent soulager le corps des occupants, pour autant, la Sesto n’est pas inconfortable, ce n’est pas pire qu’être à l’intérieur d’une voiture de compétition. Par contre, ce sont le volant (hexagonal rouge avec palettes de la même couleur) et le pédalier qui sont ajustables pour convenir à tous les pilotes. Le seul équipement de confort est l’air conditionné, ce n’est déjà pas sis mal pour une auto aussi extrême. Pour le reste, pas de fioritures : pas d’insonorisation, ni de contre-porte, même la planche de bord n’est pas de la partie et est remplacée par l’architecture tubulaire carbone, supportant un combiné instrumental digital futuriste. Bien entendu pas de coffre, c’est une Lambo pour la piste, par pour les week-ends en amoureux !

Pour la partie technique, déjà parlons du poids. La Sesto ne porte pas le nom de l’élément Carbone pour rien car grâce à lui, elle ne dépasse pas la tonne avec 999kg, même pour la version de série, légèrement renforcée. Pour le reste, c’est une Gallardo 2010 LP570-4 Superleggera qui fait don de ses organes, à commencer par son gros V10 en position centrale arrière. les 5.2l de cylindrée crachent toujours 570ch aux 4 roues, en passant par une boite semi-automatique 6 rapports. Les chiffres qui en découlent sont atomiques : le 0 à 100 en 2″5 et plus de 350 km/h en pointe… et pour freiner tout ça, rien de mieux que des grands disques carbone/céramique ventilés. Le cocktail puissance/légèreté + moteur central et 4WD est détonnant : joueuse, violente, mais pas piégeuse du tout, elle régale tous ceux qui l’ont essayée.

Pour en finir avec la Sesto Elemento, sachez qu’aujourd’hui, on peut parfois trouver un des 20 exemplaires en vente, parfois avec des kilométrages ridicules (achat spéculatif grrrrrrrrrrr) et surtout avec des tarifs dépassant parfois le double de celui de 2013… Anecdote : c’est la voiture du méchant du (mauvais) film Need For Speed, notamment lors de la course finale, même si ce sont plutôt des répliques plus ou moins bien faites… qui sont utilisées (ouf!). Enfin, ok, si mes infos et mes calculs sont faux, potentiellement elle dépasse 4m10, mais comme il est impossible de confirmer, j’aurais été bête de ne pas en parler.

Lamborghini Sesto Elemento

Avec ses facettes aiguisées comme un rasoir, sa mécanique respirant à pleins poumons et ses grandes roues, l'arrière de la Sesto Elemento est probablement l'angle le plus méchant de la bête

Commentaires

Commenter ou répondre