QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Allemagne - 2014 - longueur : 4.100 m - ,

Mercedes G-Code

Le point G de Mercedes

- post du 5 Nov 2014 -

Quand on regarde la gamme Mercedes-Benz actuelle, on trouve de très jolies voitures, mais la Classe A par exemple, aussi magnifique soit-elle, dépasse déjà allègrement les 4,20 mètres. Et pourtant, en ce début novembre, le constructeur à l’étoile nous présente un concept qui fera ses débuts dans quelques jours au Salon de Los Angeles, et qui culmine à 4,10 mètres de longueur seulement, un SUV qui plus est : le surprenant G-Code.

Le « petit » concept-car a été dessiné par le centre R&D de Mercedes Pékin, conjointement avec le siège Allemand. Il en résulte une ligne surprenante, entièrement épurée et lisse dans sa quasi totalité. Les formes sont simples et équilibrées, avec notamment les 4 énormes roues bien dans chaque coin de la caisse, et des porte-à-faux inexistants. Le SUV semble compact, agressif mais pas trop, du fait de l’absence d’angles dans son dessin. La face avant reste typiquement Mercedes, avec les phares fins encadrants la calandre à 2 barres + la grosse étoile, le tout rempli de LED, changeantes de coloris suivant la conduite adoptée. A l’arrière, impossible d’y voir une ressemblance à un autre modèle de la gamme, les feux ne forment qu’une seule et unique bande parcourant toute la largeur du hayon. Le G-code n’a pas de rétroviseurs pour entraver le design latéral, mais de fines caméras sortent du haut du montant de portière lorsque la voiture roule. Les portières justement, sont au nombre de 4, 2 traditionnelles et 2 autres à ouverture antagoniste à l’arrière, avec une absence de pied-milieu pour une plus grande sensation d’espace.

Difficile de se faire une idée réelle de l’intérieur, mais on note sur les visuels et la vidéo disponible ci-dessous, que le volant sort de la planche de bord et se déplie aux mains du conducteur, tout comme l’ensemble du tableau de bord qui avance vers les occupants avant, et le combiné qui devient une vitre/écran incrustée d’informations digitales qui s’ouvre depuis le dessus de la console. D’après Mercedes, le G-Code passerait en mode « voiture autonome » lors par exemple de la réception d’un message. Le SUV semble garder 4 places assez luxueuses, et un coffre convenable pour la taille du véhicule.

Techniquement, il est fait mention d’un bloc hybride thermique à l’avant + électrique à l’arrière, les deux fonctionnant à l’hydrogène, d’une boite de vitesse à double-embrayage, d’une peinture multi-voltaic, qui récupère l’énergie solaire et le frottement du vent en contact avec la carrosserie (!)… Enfin la récupération d’énergie pour la recharge des batteries se fait également via le débattement des suspensions. Bref de bonnes idées, potentiellement très utiles. Pas de commercialisation en vue, mais surement des indications pour l’avenir, tant technique que stylistique de Mercedes.

Mercedes G-Code

Compact, épuré, le G-Code déroute mais séduit par ses formes simples

Commentaires

Commenter ou répondre