QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Japon - 2015 - longueur : ~3.400 m - ,

Nissan Teatro for Dayz

Kid chameleon

- post du 17 Mai 2016 -

Salon de Tokyo 2015, Nissan présente un concept qui, d’après le constructeur lui-même, est irréalisable en série ! Plus qu’une simple voiture, ce qui se cache sous la robe d’une très jolie Kei-car est en fait une feuille blanche, totalement connectée et aussi proche d’un i-Pad que d’un véhicule. Son but est de charmer les générations futures, avec des environnements digitaux entièrement personnalisables aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, et le tout motorisé par un bloc électrique. Cette petite Japonaise prend une partie de son nom d’une véritable Kei Nissan : la Dayz, et y ajoute une annotation façon concept, ainsi, voici la Nissan Teatro for Dayz.

Commençons par ma partie préférée du Teatro, son style super mignon de petit cube futuriste. Latéralement, son capot haut lui donne un look un peu statutaire, ses jantes recouvertes d’enjoliveurs noirs couvrants les flancs des pneus jouent en faveur de l’agressivité naturelle, tout comme les arches de roues marquées et la ceinture de caisse haute. Et puis il y a ce qui ressemble aux airbumps d’un Citroën C4 Cactus sur les portières… Sauf que ce n’est pas du tout une protection mais un écran formé de LEDS pouvant afficher des messages comme le pourcentage de charge de la batterie ou carrément un style de décor sélectionné, pour s’adapter à l’utilisation de l’auto, comme on changerait la coque de son téléphone suivant la situation. De face, si les magnifique phares placés haut sont assez conventionnels, ce n’est pas le cas de la petite calandre qui diffuse une image en mouvement derrière le logo, et l’on retrouve une énorme bouche-écran dans le bouclier. Comme sur les côtés, elle affiche messages et décorations. Et l’on retrouve également cette configuration sur la face arrière, avec un écran quasiment reflet de celui de l’avant. Tout ça est très spécial, mais j’aime tout de même le style général très fun, et ma finition favorite est peut-être celle vierge de tout affichage.

Une fois les portières à ouvertures antagonistes franchies, bienvenue dans un autre monde ! De prime abord, on se croirait dans une 4 place d’un blanc immaculé comme si Baymax c’était transformé en habitacle automobile… Mais en fait, si tout est blanc, c’est que tout est écran ! De la planche de bord cabale d’afficher un GPS géant, au volant quasi rectangulaire qui s’habille du pattern de votre choix, tout comme les sièges ou les garnitures de portes. Et que dire des dossiers qui deviennent écran de console, skype-like ou réseau social permanent, j’en passe et des meilleurs, autant dire que dans le Teatro, on vit DANS un smartphone, ça fait un peu peur et Nissan avoue sans complexe qu’il est impossible de conduire le véhicule en restant concentré. Lapin-compris personnellement. Conseil : regardez la vidéo lié à l’article et vous comprendrez mieux !)

Pour une fois c’est la partie technique qui est la plus vide… La seule information du constructeur : la Teatro for Dayz est animée par un bloc électrique. Pas de détails, pas de chiffres, après tout, c’est un gros smartphone roulant, alors les considérations « mécaniques » importent peu les personnes éventuellement visées. Allez, même si il n’y aura jamais de version de série, je suis juste prêt à parier que le concept utilise une base technique de Leaf :p

Pour terminer, avec cette auto, Nissan sort quasiment du monde automobile, en avouant qu’il n’est pas possible de la construire, ni de la conduire « normalement » du fait de tous les écrans, un comble ! Toutefois certaines idées ne sont pas à jeter, la décoration intérieure, sans aller aussi loin, les témoins de charge extérieurs, et ce design hyper mignon sont autant de choses qui peuvent inspirer pour l’avenir des Kei-car et des électriques de la marque, pour le reste je vous laisse juger de la pertinence de la Teatro for Dayz :)

Nissan Teatro for Dayz

Teatro for Dayz, un véritable concept-car, dont peu de solutions peuvent être envisagées en série

Commentaires

Commenter ou répondre