QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
France - depuis 2020 - longueur : 4.052 m - ,

Peugeot 208 Rally 4

Puissance 4

- post du 24 Jan 2020 -

Youpi, la saison de WRC reprend en ce moment même et on est déjà en plein Monter Carlo !!!!! Pour fêter ça on va parler rallye ;) Au salon de Genève en mars 2019, Peugeot dévoile enfin la remplaçante de la 208 avec sa… 208 2ème génération. Le look est sportif mais on apprend vite qu’une déclinaison GTI (en tout cas thermique) n’est pas du tout à l’ordre du jour, alors qu’elle n’est pas notre surprise lorsqu’en avril, Peugeot Sport publie des photos de la version R2 sans crier gare. Elle est alors en développement avec son déguisement de zèbre. En novembre, elle est officiellement présentée dans sa forme définitive, elle participe même à un rallye espagnol pour se dégourdir les roues, elle change de nom pour coller à la nouvelle nomenclature de la FIA et la voici parmi nous sur le blog, faites du bruit pour la Peugeot 208 Rally 4 !

Dans la catégorie Rally 4, les voitures sont très très proche de la série donc esthétiquement il n’y a pas de révolution, la 208 profite de son design racé d’origine. La face avant est même très basique, car si les premiers prototypes encore nommés R2 possédaient l’éclairage Full Led, la version finale emprunte les phares de l’entrée de gamme Like, comme elle, elle se passe également des feux diurnes et les grandes griffes sont remplies par un cache plastique, seule la calandre est celle de la GT-Line. Pour le rallye, le bouclier est également percé de deux trous ronds en partie basse. Le capot avec ses attaches rapides et ses deux aérations façon « Escort Cosworth » amène un peu plus d’esprit sportif à l’ensemble, tout comme la grosse entrée d’air « périscope » (pas la plus sexy je trouve) sur le toit. De profil c’est désormais une 5 portes, Peugeot ayant à son tour abandonné les 3 portes sur ce segment, et on retrouve les petits rajouts autour des passages de roues, comme sur la version GT-Line. Les jantes sont des Speedline 11 branches en 17 pour le tarmac, et en 15 pouces pour la terre, les tailles, c’est le règlement. Enfin à l’arrière, là encore c’est une 208 « normale » avec juste des attaches rapides sur le hayon, et le petit aileron qui est à peu près le même que celui qui est en série dès le deuxième niveau de finition. Bref, chez Peugeot Sport, ils ne se sont pas foulés, mais d’un autre côté, c’est une classe où les budgets sont serrés, c’était également déjà le cas de l’ancienne 208 R2, et qui plus est, le physique naturel de la voiture permet à cette petite Rally 4 d’avoir un joli petit look malgré tout.

Dans l’habitacle, c’est du traditionnel. Exit tous les éléments de confort et d’insonorisation, bonjour les 2 baquets Sparco avec harnais 5 points et le gros arceau multipoints obligatoire. Le tableau de bord est vidé et un combiné digital est fixé derrière le volant, les boutons nécessaires sont déportés sur la gauche, en haut de feu la console centrale. Près de la main droite du pilote, deux grandes tiges se dressent : le levier de la boite séquentielle et celui du frein à main hydraulique. A l’arrière de la place pour des roues de secours, un peu de matériel de réparation, et voilà ! C’est du rallye, moins on a de chose à l’intérieur, mieux c’est.

Si la précédente mouture possédait un habituel 4 cylindres 1600 atmo, la nouvelle venue change du tout au tout avec son inédit bloc 3 cylindres 1.2l turbo PureTech développant 208ch (contre 175 pour l’ancienne) envoyés directement aux roues avant via une boite séquentielle 5 rapports de chez Sadev. Le poids est contenu avec les 1080 kg réglementaires minimum, ce qui permet de belles performances, surtout que Peugeot Sport a mis toute son expérience dans la partie trains-roulants, et ça se voit, la 208 Rally 4 est bien née, et semble particulièrement efficace d’après les premières vidéos qui tournent sur les internets.

En conclusion, voilà, la 208 est entrée dans une nouvelle ère de compétition, une ère un peu bizarre où il n’y a pas vraiment de version civile sportive de la voiture engagée. Le moteur pourrait très bien devenir un sympathique bloc pour une version Rallye ou GTI commerciale, mais non, on le sait il n’y en aura pas. L’avenir c’est l’électrique nous dit-t-on… Bref, pour les amateurs qui veulent se lancer dans le sport mécanique, la 208 Rally 4 est homologuée, elle est facturée 66 000 € HT et les premières livraisons sont prévues pour mars. Souhaitons-lui la même carrière que sa devancière.

R4, R2, Rally 4, etc… kézako ?
Attention, pour 2020, les catégories principales de véhicules de rallye (Groupe R) changent de nom, je vais essayer d’éclaircir un petit peu le tableau, pour éviter les amalgames :
– Les R5 actuelles, petites soeurs des WRC, et les nouvelles R4 (Kit FIA unique, adaptable à de nombreux véhicules) sont regroupées en Rally 2 (avec distinction « Kit »).
– Les R3 et R3T sont toujours en place en attendant la définition précise du Rally 3 l’an prochain.
– Les anciennes R2 et notre nouvelle 208 sont admises en catégorie Rally 4.
– Le classement des petites R1 se nomme désormais Rally 5.
– Les GT (Alpine, Abarth, Porsche) restent sous l’étiquette RGT.

Peugeot 208 Rally 4

Voici la nouvelle arme de Peugeot Sport pour débuter ''sérieusement'' dans le monde du rallye : la 208 Rally 4 et son style agressif hérité de la version routière

Commentaires

Commenter ou répondre