QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Allemagne - 1954-1958 - longueur : ~3.900 m - ,

Porsche 356 Speedster

Take my breath away

- post du 27 Fév 2015 -

Cela fait un moment que je souhaite parler de la Porsche 356, mais son histoire est très complexe, pleine de versions différentes et d’évolutions pas forcément passionnante à raconter ni à lire. Mais cette Porsche revient toujours dans mon esprit, et je me suis souvenu que quand j’étais petit, j’avais prévu la voiture que ma femme conduirait : une Porsche 356 Speedster (sweet dreams…), et c’est pour cela que c’est l’unique version que je vais traiter ici. Ah au fait, la 356 s’appelle ainsi car c’est le 356ème projet du bureau d’étude, juste pour info ;)

Commençons par un peu d’histoire, la 356 est la première voiture construite par Porsche, imaginée par Ferry, le fils de Ferdinand concepteur de la Beetle, d’où le fait que la sportive emprunte pas mal de solutions techniques à la coccinelle. Dès son lancement en 1948, elle est déclinée en coupé et cabriolet, mais l’importateur Américain Hoffman veut une version plus racée et moins luxueuse pour son marché et Porsche lui conçoit à la va-vite le Roadster America qui devient en 1954 le Speedster, une carrosserie bien à part.

Le Speedster garde le style inimitable de la 356, de petite baignoire retournée, ou de Cox plate, mais pour accentuer l’effet course, le pare-brise est nettement réduit. L’autre principal effort stylistique est la capote, maintenant affleurante à la carrosserie une fois repliée et non plus dépassante comme sur une Beetle. Le reste est fidèle à la 356, gros phares ronds à l’avant, fins pare-chocs, galbes et baguette accompagnant la ligne de caisse en arc descendant. Une des caractéristiques de cette Porsche est l’emplacement des roues, assez loin dans la carrosserie, ce qui pourrait sembler bizarre et qui pourtant ne choque pas ici, cela fait même partie de son charme, surtout vu la faible garde au sol. A l’arrière, sous le petit capot moteur grillagé, on trouve 4 petits feux aux faux airs de cutoms, et 2 fins pots d’échappement. La version DeLuxe arrivant sur le tard (le Speedster étant officiellement arrêté en 58) ajoute des pare-chocs plus travaillés et un peu plus de chrome ici et là.

A l’intérieur, comme convenu, l’habitacle est spartiate, un gros volant, 2 baquets, quelques cadrans, et c’est tout, Hoffman voulait baisser le prix pour concurrencer les roadsters Anglais, c’est fait ! L’impression est celle d’être assis parterre, dans une voiture de course, notamment grâce au petit pare-brise, et c’était le but recherché. Une fois à bord d’un Speedster, impossible d’en descendre, c’est la voiture parfaite pour parcourir ce qu’il reste de route 66 par exemple…

Techniquement, la 356 emprunte beaucoup à la Coccinelle, même si son châssis est entièrement nouveau. Le moteur est un 4 à plat en porte-à-faux arrière, pour le Speedster c’est le 1500 de 60 ch, 70 en version S roulant au Super… Suffisant pour s’amuser avec cette voiture hyper agile et ultra-légère d’à peu près 700 kg. En 1956 la 356 devient officiellement la version A, avec des modifications mineures, et 2 moteurs disponibles : soit le 1300cc de 40 ch (60 en version S), soit le nouveau 1.6l de 75 ch en version roulant au Supercarburant (60 ch en version normale).

Rouler en Speedster est une expérience unique, avec le bruit du boxer 4 cylindres dans les oreilles et les fesses sur la route… Mais une expérience qui aujourd’hui a un prix, contrairement à la philosophie de départ. Les enchères et les occasions s’envolent à des tarifs fous, surtout qu’à partir de la 356 B de 1960, le Speedster n’existe plus vraiment, il reste donc peu de véhicules. Par contre il y a beaucoup de répliques, parfois extrêmement bien réalisées, en utilisant des pièces VW.

Porsche 356 Speedster

La 356 Speedster, une voiture de rêve

Commentaires

De : s.c.a.b le 27 Fév 2015 à 19 h 16

Après la 914 et la 356, on va avoir du mal à trouver d’autres Porsche de moins de 4m10… Dans les racecars peut-être…

De : bot le 31 Déc 2016 à 14 h 45

bonjour,
bravo pour les photos. Je recherche des feux arrière pour mon speedster comme ceux du modèle 1600 noire. Savez vous où je peux en trouver? merci d’avance. Yannick

De : s.c.a.b le 31 Déc 2016 à 16 h 01

Bonjour,
Merci mais les photos ne sont pas de moi :)
En France, les feux arrière sont introuvables, regardez aux USA :
http://www.stoddard.com/356/body-electrical/rear-lights-reflectors.html

Commenter ou répondre