QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
France - 2009-2012 - longueur : 3.871 m - ,

Renault Kangoo Be Bop

Be-Bop-A-Lula

- post du 28 Jan 2015 -

On ne peut pas dire le contraire; chez Renault, ils n’ont rien à apprendre en matière d’innovation. Mais ça ne rime par forcément toujours avec succès. Parfois, on a de bonnes idées, et parfois des concepts un peu plus étranges… Comme lorsqu’en 2009, après avoir renouvelé le ludospace Kangoo, la marque au losange prend idée d’en faire une citadine plus ou moins premium en lui retirant 30 cm en longueur… ça donne le Kangoo Be Bop !

Au niveau du style, c’est assez étrange, on a bien l’aspect du ludospace Renault, mais l’empattement est très court, la voiture devient donc une 3 portes, et les vitres arrières s’agrandissent. Latéralement, on dirait un Kangoo rétréci, ce qui est le cas en fait :D Une seule véritable finition est au programme, comprenant les baguettes de protections couleur carrosserie. Les couleurs parlons-en, en plus de sortir de la gamme habituelle, comme le orange, les 4 teintes sont associées à des parties obligatoirement en gris métallisé. A l’avant : le capot et quasiment tout le bouclier, moins rustique que le Kangoo normal, à l’arrière : une large partie de la porte, et une protection de soubassement, sans oublier les rétroviseurs. Le rendre bicolore lui donne un aspect premium. D’autres détails contribuent à cette impression, comme les phares à fond sombre, ou la peinture intégrale, là où la version « grande » offre du plastique gris.

Dans l’habitacle, outre les selleries et finitions très colorées, ce qui saute aux yeux c’est la luminosité. Déjà grâce aux grandes vitres, mais aussi avec deux petits toits semi-ouvrants individuels pour les passagers avant, deux glaces de toit juste derrière, et surtout l’astuce du Be Bop : la partie haute du hayon qui s’ouvre (manuellement) et revient en guise d’aileron sur le toit, ce qui laisse les 2 passagers arrières la tête à l’extérieur. Dans cette configuration, la vitre de la porte arrière, qui s’ouvre latéralement (gênant sur les parkings), peut être descendue électriquement. Notons qu’elle peut également l’être toit fermé, pour ne pas avoir à ouvrir la fameuse portière. Le Kangoo Be Bop offre de l’espace pour 4, et un coffre de 230l en configuration de base. La finition est très bien équipée, mais souffre de l’ajustement de son grand frère, des bruits de mobiliers apparaissent plus ou moins vite.

Techniquement, il profite là aussi du Kangoo normal, mais son empattement plus court lui donne un peu plus de prise au vent et moins de stabilité. Par contre, son rayon de braquage est très bon. Le Be Bop est une voiture sans mauvaise surprise, équipée uniquement de diesels : les 1.5 DCi 85 ou 105 ch, puis 90 ou 110 ch, tous très connus et éprouvés dans le groupe Renault.

Le Kangoo Be Bop est apprécié par la presse qui le trouve amusant, moins par les acheteurs, qui le boudent. En 2012, Renault change son offre et ce modèle atypique disparait. Il ne marquera pas l’histoire de l’automobile, mais c’est un essai amusant de faire quelque-chose de différent. A sa sortie je me demandais quelle pouvait être son utilité, aujourd’hui, je le trouve très sympathique et je dis, vive le Be Bop !

Renault Kangoo Be Bop

Un peu de sourire dans un monde de grisaille

Commentaires

Commenter ou répondre