QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
République Tchèque - 1959-1964 - longueur : ~4.070 m - ,

Skoda Felicia

Felicia : Acte I, Scène I

- post du 15 Jan 2015 -

Après la Seconde Guerre mondiale, Skoda se retrouve coincé dans le bloc de l’Est et doit faire avec les moyens du bord pour établir une gamme correcte de voitures. Néanmoins ils s’en sortent plutôt bien avec des produits élégants et rationnels. En 1957, ils lancent la 450, version cabriolet de leur berline 440, le succès est immédiat. Deux ans plus tard, ils décident de renommer la gamme pour la rendre un peu plus sexy et la 450 devient officiellement la Skoda Felicia.

Le design, le même que la 450, vient de chez Ghia et ça c’est une révolution en soit. Une collaboration entre Ouest et Est, c’est une première dans l’automobile de l’époque. La Felicia, et ses 4m07 est une longue 2 portes aux formes arrondies, comme le capot qui trahit ses origines locales, mais la ligne générale est élancée et réussie. La face avant présente une calandre légèrement inclinée et grillagée, les phares ronds sont insérés à chaque aile, et pour finir sur une touche d’élégance : un parechoc à butoirs en chrome. L’arrière avec sa longue malle est assez simple mais gagne en personnalité dès 1961 avec l’adoption de petits ailerons intégrants les feux, à l’Américaine. On note d’ailleurs un regain de chrome ça et là. La Felicia est disponible en cabriolet à capote en toile ou avec un Hard-top lui donnant une jolie ligne de coupé.

Dans l’habitacle, malgré la longueur raisonnable, on ne trouve que 2 places + une pseudo banquette, c’est donc une 4 (5?) places, mais seuls les occupants avant seront à leurs aises. Pour l’équipement, il faudra voir ailleurs, ici c’est le communisme, pas de place au chichi, tout juste trouve-t-on un semblant de clim. Par contre, le coffre présente une belle contenance, elle reste donc plutôt pratique.

Au niveau technique, le châssis est tout nouveau et la voiture est très saine, avec ses ressorts hélicoïdaux, c’est une première pour la marque. Pour l’anecdote, le réservoir d’essence est sur un des côté de l’auto. Le moteur du lancement est un 4 cylindres de 1098cm3, et Felicia Super de 1961 emporte un 1221cm3 permettant près de 130 km/h en pointe ! Skoda tente une importation aux États-Unis, sans succès, faute de mécaniciens formés dans ce genre d’autos si différent de la « population » locale.

La Felicia est aujourd’hui une bonne voiture de collection, au tarif abordable, mais avec seulement 14863 véhicules produits, il n’y a pas beaucoup d’offre. Toutefois certains exemplaires en République Tchèque sont en très bon état et roulants, amis collectionneurs vous savez ce qu’il vous reste à faire, quant à nous, continuons d’admirer ces lignes différentes du reste de la production automobile de l’époque.

Skoda Felicia

La petite Felicia, ici avec un Hard-top, est un habile résultat du rêve de l'Ouest, vu par le bloc de l'Est

Commentaires

Commenter ou répondre