QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Allemagne - 2014-2020 - longueur : 2.690 m - ,

Smart ForTwo

Smart & the city

- post du 11 Avr 2015 -

Depuis 1997, tout le monde s’est habitué à voir la micro-citadine Smart ForTwo parcourir nos villes, et se jouer de la circulation et des problèmes de stationnement. Après 2 générations assez proches esthétiquement, le groupe Daimler marque une vraie rupture, en lançant en 2014 la toute nouvelle ForTwo, globalement moins « plastique », plus Mercedes sur certains points, et qui partage beaucoup avec sa grande sœur ForFour, et avec la Twingo III.

Pour la ligne, tout change, sauf la cellule Tridion qui reste là, pour protéger les occupants, et créer l’effet bicolore habituelle. les lignes se modernisent considérablement et l’ensemble a un faux-air de Mercedes Classe A miniature. Pour la première fois, la ForTwo abandonne le style mono-volume et gagne un petite capot plus horizontal, ce qui lui donne plus de prestance, tout comme la face avant, elle plus verticale. De face on note beaucoup de courbes dans la calandre qui, suivant les coloris, peut devenir limite agressive. Les grand phares sont plus rectangulaires, plus statutaires, et habillés de feux de jours à LED intégrés. Enfin le bas du bouclier est large et grandement aéré. Latéralement, on a surtout l’impression que tout est mieux ajusté au niveau des panneaux de carrosserie, fini l’aspect plastique. Et pour peux d’avoir pris un pack sport avec des grandes jantes, la Smart en devient presque premium. L’arrière est lui plus simple, mais joue encore là aussi sur les courbes « invisibles ». Les feux sont hauts et jolis, et le hayon s’ouvre en 2 parties.

L’habitacle de cette petite Smart gagne en largeur et ce n’est pas plus mal pour les occupants qui sont bien installés, légèrement en hauteur pour avoir une meilleure vision de la route. Si l’entrée de gamme fait dans le basique, l’assemblage est très correct, et l’équipement peut devenir ultra complet suivant la finition et les options, même si tout ceci a un prix. De série, on a les vitres électriques, le régulateur/limiteur de vitesse, toute la sécurité passive, et l’ordinateur de bord… Après, pour la clim automatique, un système audio ou multimédia, le toit panoramique, l’éclairage d’ambiance, la sellerie cuir, tout est possible, il suffit de cocher les bonnes cases sur le bon de commande. Pour ce qui est du coffre, il est toujours au dessus du moteur et propose 350l de chargement maximal, mais il faut plutôt compter sur un déjà satisfaisant 260l en condition normale d’utilisation.

La nouvelle plateforme garde la philosophie Smart, mais l’améliore sur tous les points. La voiture est super stable avec ses roues réellement aux 4 coins : pas de porte-à-faux, empattement long, et surtout 10cm de plus en largeur par rapport à sa devancière, et ça se voit sur les… voies justement ! L’amortissement est également plus typé confort et moins sec. La combinaison propulsion / moteur arrière est toujours de mise, avec plusieurs propositions de 3 cylindres essence : le basique 1.0l de 61 ch, le même en version 71 ch gagnant le stop & start au passage, ou alors le 900cc turbocompressé de 90 ch avec lui aussi stop & start en série. Les 3 blocs sont de base associés à une boite manuelle 5 rapports, et seul le 71 ch peut être accouplé à la transmission à double embrayage Twinamic, qui n’est autre que l’EDC de chez Renault. La petite Smart est dynamique, vive et stable en toutes circonstances, on attend impatiemment la version sportive Brabus, car de toute évidence, le châssis est bien né.

Même s’il faut y mettre le prix pour une version bien équipée et à votre gout visuellement, la Smart ForTwo va encore faire un carton. La marque est redevenue bénéficiaire et il n’y a pas de raisons que cela change. La petite puce Allemande rend tous les services qu’on lui demande, procure du plaisir à son volant, et son nouveau physique la met réellement en avant. Cette 3ème génération est celle de la maturité, et pour ceux qui sont plus de 2, il y a la toute nouvelle ForTour, mais on en reparlera sûrement…

Smart ForTwo

Fini le style mono-volume, la Smart gagne un capot plus horizontal et une face avant plus verticale

Commentaires

De : s.c.a.b le 17 Déc 2019 à 17 h 16

Toute la gamme Smart est désormais électrifiée avec une nouvelle face avant. Il reste néanmoins un stock thermique à écouler.

Commenter ou répondre