QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Japon - 2011 - longueur : 3.890 m - ,

Suzuki Swift S Concept

Encore de belles promesses...

- post du 26 Nov 2016 -

La première Suzuki Swift Sport a conquis tout le monde par son agilité et son style notamment, et lorsque la citadine est renouvelée en 2010, dire que sa variante sportive est attendue au tournant est un doux euphémisme ! Avec une sortie prévue pour la fin 2011, la marque Japonaise se permet d’en donner un avant-goût lors du Salon de Genève en mars de la même année, avec un petit concept qui a de quoi faire tourner les têtes ! Le problème, c’est que ce dernier est bien plus extrême, tout du moins esthétiquement, que l’auto de série à venir… (Re)Découvrons cette Swift S Concept, encore une histoire (presque) sans lendemain, comme Suzuki ne sait que trop bien les faire grrrrrrr.

A la base, la Swift 2010 est une jolie petite voiture, bien proportionnée et aux lignes modernes. Pour ce concept-car, la marque de Hamamatsu n’y est pas aller avec le dos de la cuillère : la citadine se retrouve posée par terre, sur des jantes de 18″ bien éloignées aux quatre coins, et tout le côté girly est effacé par un kit carrosserie particulièrement éloquent. De face, on note que les grands phares possèdent un masque noir, la calandre nid d’abeille descend jusqu’au bas de l’auto, tout juste est-t-elle traversée par une bande argentée pour poser l’immatriculation. De chaque côté du bouclier se trouvent les antibrouillards ronds accompagnés de 3 baguettes, presque comme des griffes. Avec le jaune vif qui recouvre la carrosserie, cela lui donne un petit air de Wolverine :) Toujours sous cet angle, on remarque également que les ailes sont considérablement élargies, tout comme les voies avant et arrière. Le S Concept à une sacrée musculature ! Latéralement, plusieurs détails assoient encore plus le côté bestial de cette Swift, à commencer par la grande aération argentée derrière l’aile avant, la présence des rappels de clignotants dans les rétroviseurs, le bas de caisse agrémenté d’une autre entrée d’air, elle aussi d’un coloris argent, à son extrémité… Tout est là pour épater le chaland. Enfin terminons par l’arrière et là c’est le bouquet final ! Gros aileron rapporté en haut du hayon, jupe extra-large aérée derrière chaque roue arrière, et diffuseur extrêmement travaillé avec une sortie d’échappement à chaque extrémité… Du grand art, c’est simple; on dirait une voiture de rallye.

Si l’extérieur de ce petit poussin explosif est très sportif, on ne peut pas en dire autant de l’habitacle qui, comme toutes les Swift, est très austère. Bienvenue dans le royaume du noir et de la simplicité. La planche de bord est ultra sobre, dans la lignée de la voiture de série normale. Par contre, rien à dire niveau équipement qui est plus que correct : radio ultra-complète, vitres électriques, climatisation automatique, rétros rabattables électriquement, démarrage sans clef, éclairage bi-xénon, etc… Le coffre fait de son côté ses 211 petits litres, donc aucun changement par rapport à la Swift de votre voisine, c’est dans la moyenne. Bon c’est un concept sportif il doit bien y avoir quand même 2/3 choses, non ? Alors pour faire simple : un pédalier acier, un levier de vitesse spécifique en cuir, un cerclage argenté des compteur et un joli volant 3 branches gainé de cuir avec surpiqûres jaunes et point milieu de la même couleur. Ah et j’oublie LE chef d’œuvre : les 2 magnifiques baquets Recaro bicolores noir et… jaune bien entendu. Malheureusement ces sièges disparaitront sur la Swift Sport de série, tout comme le point milieu du volant, dommage !

Et maintenant traditionnellement, on parle de la mécanique, et c’est là que le soufflé retombe… Avec un tel look de bombinette on s’attend à du lourd sous le capot, mais surprise, c’est le 4 cylindres 1.6l VVT qui tracte les roues avant avec une puissance de… 136 ch ! Avec sa boite 6 vitesses manuelle, il est parfait pour la version de série, mais difficilement compatible avec le petit monstre que l’on a sous les yeux, chaussé sur des grandes jantes de 18″, au châssis rabaissé de 6cm, et qui semble presque sortir d’une spéciale de rallye… Bref, c’est à ce moment que l’on s’aperçoit que la marque nous a encore trompé sur la marchandise, avec un joli concept, mais que la véritable Swift Sport, sera bien plus raisonnable et ça se vérifiera quelques mois après >:(

Finalement, on ne peut qu’être heureux que ce concept-car ne soit pas vraiment la Swift Sport que l’on trouve depuis en concession, tout simplement car Suzuki lui a donné le look d’une voiture de 180 ch (minimum), alors qu’elle n’en fait que 136. Reste qu’il est dommage de ne pas avoir poussé le vice jusqu’à une version digne de ce plumage, avec une Sport S par exemple… Enfin, comme d’habitude on ne refait pas l’histoire, surtout avec les concepts Suzuki, on commence à en avoir l’habitude sur Small Cars Are Beautiful et cette Small (concept)Car restera juste Beautiful ;)

Tout le design qui passe à la trappe
Allez voici une liste de ce qui fait le charme de ce concept-car et qui n’est pas sur la voiture de série :
– Les ailes larges
– Le rappel de clignotant qui retourne sur l’aile avant
– Les entrées d’air latérales et arrière
– Les jantes qui perdent 1″ et changent de forme
– L’aileron façon Fast & Furious
– Les sorties d’échappement qui deviennent plus petites
– Le jaune… les couleurs les plus funky sont rouge ou bleu…

Suzuki Swift S Concept

La Suzuki Swift S Concept préfigure en 2011 la deuxième génération de Swift Sport, mais en plus exubérante

Commentaires

Commenter ou répondre