QUELQUES INFORMATIONS UTILES :
Allemagne - 1957-1958 - longueur : 2.890 m - ,

Zundapp Janus 250

Des bubulles, des bubulles, des bubulles !

- post du 25 Août 2015 -

Avant la Seconde Guerre Mondiale, la marque Allemande Zündapp est surtout connue pour ses motos et machines en tout genre, mais il faut attendre la fin des années 50, et l’arrivée des bubble-cars en RFA pour qu’apparaisse leur seule et unique automobile aux côtés de leurs mobylettes et scooters du moment. La micro-voiture née en 1957, elle est baptisée Janus pour plusieurs raisons qu’on va détailler ci-dessous, et elle meurt en 1958 des suites d’un cancer des ventes… Sans plus attendre, jetons un œil à cette petite Zündapp Janus 250 (et non 750 comme on peut le lire presque partout) que vous n’êtes pas prêt de croiser sur la route !

La Janus est donc une bubble-car et elle reprend l’idée de l’Isetta : la porte avant ouvrante sauf qu’ici, non seulement le volant reste en place, mais le procédé est également utilisé pour la portière arrière, c’est donc une 2 portes… à l’implantation un peu fofolle aux deux extrémités ! Latéralement on dirait presque une mini tricorps, mais la cabine est légèrement avancée ce qui créé un déséquilibre disgracieux, aujourd’hui plus amusant qu’autre chose. Toujours sur les flancs, sur certaines versions, la ligne de caisse ultra-basse s’accompagne d’un découpage bicolore de l’auto. Les répétiteurs latéraux trouvent place à peu près là où serait des poignées de portières traditionnelles, et l’emblème vient se poser sur l’aile avant : Janus 250, avec un « 2 » stylisé ressemblant à un « 7 », d’où l’erreur de la plupart des articles parlant de cette auto. De face, c’est une mignonne petite voiture, avec ses yeux ronds et sa porte bombée, et de dos, c’est la même chose mais avec de petits feux en bout d’ailes. On peut dire que cette Janus n’a pas un dessin commun, surtout portières ouvertes !

Et les solutions atypiques continuent à l’intérieur avec à l’avant, une banquette 2 places et donc le volant et le combiné d’instrumentation accrochés à la colonne de direction fixe, même lors de l’ouverture de la portière. Quant à la banquette arrière, c’est la même que l’autre, mais dans le sens opposé, c’est à dire, dos à la route, avec le regard des passagers vers la porte de sortie… Unique ! C’est donc une 2 + 2 places dos à dos. Les sièges sont confortables mais aucun élément de « confort » à proprement parlé ou équipement n’est là pour rendre l’habitacle attractif. Par-contre, on a un début de modularité, avec la banquette pouvant se rabattre en remontant un peu, pour obtenir un espace de chargement raisonnable pour une bubble. En fait, c’est le cas des deux rangées de sièges et une fois tout ce beau monde à plat, on obtient un lit pour dormir dans sa petite Zündapp !

Vous l’avez compris, elle s’appelle Janus comme le dieu aux deux visages, du fait de sa « symétrie » de portes et de sièges, mais si l’avant et l’arrière sont pris, où se trouve le moteur ? Et bien le petit monocylindre 2 temps de 250cc pour 14ch est en fait entre les 2 banquettes ! Donc attention si vous dormez sur le lit après avoir pris la route, vous aurez un chauffage sous les fesses ! Cette position centrale est un gros handicap pour la voiture qui a du mal à tenir le cap justement, suivant le nombre de personnes à bord, le moteur étant très léger, la répartition des masses devient vite hasardeuse avec des occupants à l’arrière. Côté chiffres, la bestiole pèse 425 kg toute mouillée, la boite est manuelle à 4 rapports et la vitesse de pointe des plus courageux est de 80 km/h !!! Bon, si elle n’est pas très sûre à manier, au moins, elle est confortable avec ses suspensions de type MacPherson, et ses freins à tambours ventilés à système hydraulique.

Après seulement un an et 6902 exemplaires, la petite Janus rend son tablier et Zündapp retourne à ses motos et mobylettes, avant la faillite en 1984… Bref les meilleurs moyens de voir cette bubble-car ce sont les musées, ou tout simplement Cars 2 sorti en 2011 car un des deux méchants (celui qu’on voit le plus), le Professeur Z et son monocle, alias Professeur Zündapp, n’est autre qu’une Janus, bon sang mais c’est bien sur !

Zundapp Janus 250

Et voici la Zündapp Janus 250, une porte à ouverture latérale à l'avant, et une autre à l'arrière, du jamais vu !

Commentaires

Commenter ou répondre